“La Parade” : une websérie épatante sur la culture populaire dans le Nord

Scroll me

Après « À l’abri de Rien », réalisé dans le bassin minier lorrain, Mehdi Ahoudig et Samuel Bollendorff nous plongent cette fois-ci avec “La Parade” au coeur de la culture populaire du Nord de la France. Au programme : 10 épisodes d’une durée d’environ 5 minutes qui présentent chacun un aspect de cette culture (défilée de majorettes, tuning, lâché de pigeons…), mais toujours avec un regard bienveillant et artistique.

Avec les deux réalisateurs, pas de condescendance ou d’images moqueuses donc sur ces cultures populaires toujours ancrées dans le quotidien de millions de français. Ils ont préféré les aborder comme « un conte documentaire post-industriel en photographie parlante ».

Dans une récente interview pour le journal Le Monde (que vous retrouverez ici), Medhi Ahoudig précisait : “nous sommes partis du postulat que les gens, plutôt que de s’accomplir dans le travail, s’accomplissent maintenant dans ces cultures populaires. Et nous souhaitions interroger des formes d’accomplissement plutôt que des échecs sociaux”, trop souvent évoqués quand on parle du Nord de la France.

“La Parade” est donc une formidable websérie documentaire qui vous invite à mettre de côté vos à priori sur cette région et ses codes culturels. Sur la forme, elle fait la part belle à la photographie tout en y ajoutant des éléments filmés qui permettent de s’attarder sur les personnages présentés (on pense notamment à Cloclo n°18 la majorette, Jonathan l’adepte de tuning, ou encore à Freddy l’éleveur de coqs de combats). Une hybridité artistique qui fait mouche. On en redemande !

“La Parade”, ce n’est pas qu’une websérie, c’est aussi un livre de conte interactif et une exposition qui sera créée en 2017 à Culture Commune, la Scène Nationale du Bassin minier des Hauts-de-France.

Vous trouverez  ici la totalité des épisodes « La Parade » .

Submit a comment